Sinergy est l’une des principales sociétés en Italie qui travaille dans le secteur NVOCC

Cavalieri de Sinergy: “l’interactivité et une interface simple sont les points forts de BeOne”

Le fondateur de la société génoise : Nova Systems nous a assistés durant notre développement

“Le regroupement des ports de Gênes et de Savone représente un point de départ pour une importante relance du secteur. Il est nécessaire de s’unir pour concurrencer les ports de l’Europe du Nord ”. Marco Cavalieri, titulaire et fondateur de Sinergy Cargo, ainsi que Davide Onnis et Luigi Troiani, sont optimistes quant à la fusion des ports, et tracent une vue d’ensemble sur les défis que le secteur devra affronter sur  un marché en évolution constante.           
Sinergy est l’une des principales sociétés en Italie qui travaille dans le secteur NVOCC, avec des services de groupage import  et export, et elle a choisi la solution BeOne de Nova Systems pour gérer ses services. “ Le développement du secteur exige précision et rapidité, mais pour nous, même le contact avec le client reste prioritaire”, affirme Cavalieri.

La récente réforme portuaire a porté à la fusion des ports de Gênes, Savone et Vado Ligure. Quelle est votre opinion à propos de cette opération?

C’est une décision que j’espérais depuis longtemps. J’ai toujours été d’avis que la fusion des autorités portuaires ligures était une opération fondamentale. Aujourd’hui, il est nécessaire de s’unir pour concurrencer les ports de l’Europe du Nord, pour cela la non-participation de l’autorité portuaire de la Spezia a fait perdre l’opportunité de créer un grand bassin dans le West Med.

Le ministre Graziano Delrio a défini la "fusion" de Gênes, Savone et Vado Ligure le nouveau “port d’Italie”. Etes-vous d’accord avec cette expression?

Du point de vue historique, le port de Gênes a toujours eu cette vocation. La nouvelle autorité portuaire devra démontrer qu’elle est proche des petites et moyennes entreprises, afin de favoriser la création de nouvelles opportunités de business. Avec  cette opération, Gênes et Savone deviendront l’un des principaux pôles du West Med en ce qui concerne le secteur des containers grâce aussi à l‘arrivée de Vado.

Selon votre expérience, quelles devraient être les priorités du nouveau président de l’Autorité du système portuaire, Paolo Signorini?

J’ai entière confiance dans les capacités de Signorini. Son rôle sera de garant et de propulseur pour le développement du port de Gênes. Il devra être capable de créer une synergie entre les grandes compagnies et les petits expéditionnaires et opérateurs logistiques. L’affirmation du port de Rotterdam se fonde sur ces bases. A Gênes, plus de 600 sociétés de shipping et de logistique sont présentes, et selon de récentes études, nous avons sur le territoire une industrie qui pourrait employer, si elle est développée de manière adéquate,  le double des personnes qui y travaillent actuellement. 

Si nous parlons de compétitivité et de capacité de résistance à la concurrence, surtout étrangère, que manque-t-il aujourd’hui à la Ligurie centre-occidentale?

Notre réel point faible est représenté par le manque de lignes ferroviaires et terrestres. Nous avons un marché prospère comme celui de la Suisse à moins de 200 kilomètres, mais le volume d’affaires gérées par le port de Gênes est réduit par rapport à d’autres ports européens. La réalisation complète de la voie rapide, et je suis conscient que cela exige d’importants investissements, serait une bouffée d’oxygène.

A l’intérieur d’un secteur qui est en évolution constante, où se positionne Sinergy Cargo?

Aujourd’hui, en ce qui concerne l’import, nous sommes présents sur les principaux marchés, comme la Chine, les Etats-Unis, l’Amérique du Sud, et l’Inde, alors que pour l’export nous agissons dans le monde entier. La société Sinergy est née en 2006. Malgré la période défavorable de conjoncture économique, nous avons réussi à nous développer constamment, année après année. Cela a été possible grâce aussi à la collaboration avec des partenaires qui ont suivi de près le développement de notre entreprise, en particulier en ce qui concerne la partie informatique.

Pour quelle raison considérez-vous le choix de la solution software une stratégie? 

Aujourd’hui pour être compétitif, il faut être ajourné sur les dernières innovations. Quand la société Sinergy Cargo a été créée, nous avons choisi Nova Systems, un partenaire qui nous a assistés durant notre développement. Je trouve que l’efficacité de la solution BeOne de Nova Systems est due principalement à la simplicité de l’interface et à son interactivité. Continuellement, des release sont relâchées, et nous aussi, nous  considérons avoir affiné le produit avec quelques indications qui sont ensuite mises à disposition de tous les utilisateurs du logiciel de gestion applicatif. 

De quelles fonctionnalités de BeOne tirez- vous le maximum de profit?

L’intégration des modules est l’un des principaux avantages de la suite en Cloud de Nova Systems. C’est une solution qui place au centre le rapport avec le client et fournit un instrument stratégique d’analyse et de  Business Intelligence, fondamental pour améliorer le marketing de la société. De l’offre au booking, nous pouvons suivre toute l’analyse. Aujourd’hui, la partie mobile est importante pour nous et même dans ce cas, Nova Systems a accepté de défi.

Quelles sont vos prospectives futures?

Le futur du secteur est représenté par l’e-commerce. Notre monde avance très rapidement: l’évolution du transport exige précision et rapidité, mais pour être compétitif sur le marché, il est indispensable de maintenir un contact direct et constant avec le client grâce aussi aux nouvelles technologies. Cet aspect est en train de disparaître lentement, mais pour nous, il fait encore la différence.



Date: 26-06-2017

EN SAVOIR PLUS
Nova Systems Services S.r.l.  |   info@novasystems.it  |   T +39 045 878 8211  |   F +39 045 878 8212  |   Cap. Soc. € 101.490,00 i.v.  |   C.C.I.A.A. VR N. 251355  |   Trib. Reg. Soc. N. 40176  |   P.IVA 02639010236